Masterplan talents essenscia Wallonie-Bruxelles

Les talents, un pilier incontournable pour un secteur engagé dans le monde d’aujourd’hui et demain

Comment conforter la Wallonie et Bruxelles en tant que leaders du secteur de la chimie, des matières plastiques, de la biotechnologie et de la (bio)pharmacie au niveau européen et mondial ? Les talents sont une des clés pour y parvenir ! Le secteur a trois défis en la matière : croissance, démographie et technologies. Afin d’aider les entreprises sectorielles à les relever, essenscia wallonie-bruxelles a lancé en 2019 un masterplan talents. Cette stratégie régionale structure un réseau d’acteurs et de ressources autour d’une vision transversale pour contribuer au développement d’un marché de l’emploi durable dans le secteur.

Nos experts enseignement, emploi et formation figurent parmi les interlocuteurs des décideurs politiques afin de les informer des besoins concernant ces matières et de coconstruire avec eux des solutions durables pour le maintien et le déploiement économique du secteur dans les régions.

L’équipe talents d’essenscia wallonie-bruxelles est également en contact avec les acteurs opérationnels de l’emploi, de la formation et de l’enseignement pour initier des projets et des actions porteurs de sens et impactant pour les employeurs, les collaborateurs et les formateurs/enseignants.

1500

Le nombre de postes à pourvoir en moyenne chaque année dans le secteur pour maintenir son niveau d’activité et développer sa croissance.

4.0

Deux chiffres qui symbolisent à eux seuls la transformation numérique. Les travailleurs du secteur doivent être accompagnés pour réussir ce défi technologique de taille.

5500

C’est le nombre de départs naturels prévu dans les 10 prochaines années, un véritable enjeu démographique pour les entreprises.

Un masterplan talents sectoriel : quatre axes stratégiques articulés pour relever ces défis

essenscia fédère ses membres et les parties prenantes de l’écosystème emploi, formation, enseignement autour d’actions communes dans quatre axes stratégiques :

  1. Qualifier proactivement les besoins industriels
  2. Renforcer les capacités de formation territoriale
  3. Attirer et engager dans un job porteur de sens
  4. Accompagner la transformation numérique

Ce masterplan talents repose sur le développement de la coopération entre les acteurs publics et privés de l‘économie, l’emploi, la formation et l’enseignement en Wallonie et à Bruxelles pour optimiser la cohérence et les liens entre ces acteurs. 

01. Besoins des entreprises

Des besoins de compétences et de profils pour relever avec le secteur les défis de société

La dynamique économique, les défis climatiques et environnementaux, la santé ou encore la digitalisation impacteront le nombre et le contenu de presque tous les emplois et à tous les niveaux.

Nos actions

→ Baromètre annuel de l’emploi: informer les acteurs avec des données qualitatives et quantitatives sur l’emploi et la formation.

En 2022, les entreprises wallonnes et bruxelloises de la chimie, des matières plastiques et des sciences de la vie annoncent 2800 postes à pourvoir sur l’entièreté de l’année. Ces perspectives de croissance sont similaires jusqu’en 2024 au moins.

Téléchargez la présentation

Le nombre d’opportunités d’emploi dans le secteur pharma, biotech et chimique atteint des records

Le nombre d’opportunités d’emploi dans le secteur pharma, biotech et chimique atteint des records

→ Baromètre démographique du secteur: communiquer sur les départs à la retraite des collaborateurs du secteur.

 

5500 départs naturels sont prévus dans les 10 prochaines années.

→ Groupe de travail Ressources Humaines

Ce groupe de travail a pour objectif de suivre le développement du masterplan talents, de l’évaluer et de l’orienter en fonction des besoins. Il est une force de proposition auprès des conseils régionaux d’essenscia wallonie-bruxelles et de l’écosystème emploi, formation et enseignement.

Entre 2019 et 2021, les travaux du groupe ont été guidés par deux besoins majeurs :

  • Le manque quantitatif de candidats bacheliers pour les postes d’opérateurs et de techniciens de production
  • Le manque qualitatif de connaissance de la réalité industrielle des candidats ayant un diplôme de master ou un doctorat

Les résultats de ces travaux sont présentés aux points 2. Formations et 3. Attirer & engager.

En 2022, le groupe de travail travaillera principalement à une stratégie d’attractivité pour encourager les étudiants à choisir les nouvelles filières de formation créées.

→ Groupe de travail Industrie 4.0
Ce groupe de travail, composé d’entreprises biopharmaceutiques et biotechnologiques, est coordonné par bio.be/essenscia

En collaboration avec Deloitte, le groupe de travail a analysé dans quelle mesure le secteur biotech et biopharma applique déjà la technologie numérique, quels sont les défis numériques à court et à long terme, et comment les entreprises peuvent partager leurs bonnes pratiques pour accélérer leur digitalisation. 

Plus de la moitié des entreprises interrogées constatent une inadéquation croissante entre l’ensemble des compétences actuelles et les compétences qui seront nécessaires à l’avenir. Près de la moitié des sociétés ont de plus en plus de difficultés à attirer des talents ayant les compétences et qualifications adéquates. C’est évident : la manière dont nous développons les formations pour qu’elles restent en phase avec les besoins est cruciale.

02. Formations

Des infrastructures et une offre de formation d’excellence

essenscia wallonie-bruxelles a pour objectif d’optimiser et de renforcer les infrastructures, les équipements et l’offre de formation du secteur de la chimie et des sciences de la vie pour former plus, plus vite, autrement.

Nos actions

→ Extension du centre de compétence des métiers de la chimie, de la biopharmacie et des biotechnologies
Pour renforcer le centre de compétence du secteur, devenu aptaskil, et le positionner en tant que centre de formation d’excellence, le secteur a investi 5 millions d’euros pour l’extension du centre à Seneffe. En 2022, le centre de compétence formera plus de 60% de chercheurs d’emploi supplémentaires dans les métiers en pénurie par rapport à 2019.

À terme, l’investissement total de 10 millions d’euros, grâce à l’apport financier de différents partenaires, permettra d’accueillir plus de 1000 demandeurs d’emploi, travailleurs en activité, étudiants et enseignants supplémentaires chaque année, aussi bien sur le site de Seneffe mais également via une antenne à Liège. Cette antenne, développée en partenariat avec aptaskil, Bridge2Health, EKLO, Noshaq et Le Forem, permettra de proposer une offre de formation de proximité pour les entreprises de cette région.

Le Cefochim s’agrandit et devient aptaskil pour former plus et autrement aux métiers de la chimie, biopharma et biotech

Le Cefochim s’agrandit et devient aptaskil pour former plus et autrement aux métiers de la chimie, biopharma et biotech

→ Création d’un EU biotech campus
Former plus de talents et soutenir plus de start-ups et de scale-ups afin que la biotechnologie et la biopharmacie, secteur clé pour l’économie, la prospérité et l’emploi en Wallonie, se développent au niveau international et soient prêtes pour la prochaine génération de thérapies et de processus de production. Telle est l’ambitieuse mission du « EU Biotech Campus », un centre de formation de pointe doté d’un accélérateur d’entreprises qui devrait être opérationnel dans un nouveau bâtiment à Gosselies, près de Charleroi, d’ici 2025. Ce projet phare fait partie du plan de relance et de résilience de la Belgique, qui a été approuvé en juin 2021 par la Commission européenne. Le Gouvernement wallon a également donné son feu vert au lancement de l’initiative en décembre 2021. 

Le EU Biotech Campus est dans les starting-blocks

Le EU Biotech Campus est dans les starting-blocks

Feu vert pour le ‘EU Biotech Campus’ à Gosselies

Feu vert pour le ‘EU Biotech Campus’ à Gosselies

Nouvelles filières de formation en alternance
Afin d’adapter l’enseignement aux compétences de demain, essenscia wallonie a collaboré avec les entreprises et l’enseignement supérieur au lancement de nouvelles filières de formation en alternance.

Deux nouveaux bacheliers en alternance ont ainsi vu le jour : 

  • Le bachelier en biopharmaceutique (co-diplomation de la Haute École Louvain en Hainaut et de la Haute École Provinciale de Hainaut – Condorcet) forme les étudiants aux métiers de la production et connexes au sein des entreprises biopharmaceutiques et biotechnologiques.
  • Le bachelier en bioqualité (co-diplomation de la Haute École Léonard de Vinci et de la Haute École Louvain en Hainaut) forme les étudiants aux postes d’experts qualité au sein notamment des entreprises du secteur de la chimie et des sciences de la vie.
Dring, dring: deux nouveaux bacheliers en alternance formeront les étudiants aux métiers du secteur de la chimie et des sciences de la vie

Dring, dring: deux nouveaux bacheliers en alternance formeront les étudiants aux métiers du secteur de la chimie et des sciences de la vie

Le Centre de compétence aptaskil est partenaire de ces formations et accueille les étudiants à Seneffe dans un environnement proche de celui de l’entreprise. 

Ces formations en co-diplomation ont pour objectif de répondre à la fois aux besoins croissants de l’industrie de trouver des talents dûment formés à ces filières et de satisfaire à la demande des étudiants d’apprendre plus concrètement avec davantage de pratique.

Modularisation des parcours de formation

En collaboration avec Wallonie Compétences d’Avenir, aptaskil et les entreprises BePharBel, Catalent, GSK, Takeda, Thermo Fisher et UCB, les parcours de formation d’opérateurs et techniciens de (bio)production pour les chercheurs d’emploi ont été modularisés. L’objectif de cette démarche était de permettre aux chercheurs d’emploi d’atteindre plus rapidement un niveau d’employabilité pour un des postes de la chaîne de valeur de la bioproduction et donc aux entreprises de trouver plus rapidement les talents nécessaires.

03. Attirer et engager

Attirer de nouveaux talents

Le secteur de la chimie et des sciences de la vie est à la recherche perpétuelle de talents pour contribuer à la construction du monde de demain.

essenscia wallonie – bruxelles travaille avec l’écosystème wallon et bruxellois de la sensibilisation, de l’orientation et de l’intégration pour augmenter le nombre d’apprenants dans les filières d’intérêts pour le secteur, donner de la visibilité aux opportunités d’emploi de ses entreprises membres et susciter l’enthousiasme dans l’enseignement autour des filières STEM (Sciences, Technologies, Ingénierie ou ‘Engineering’ en anglais et Mathématiques).

Nos actions

→ Sensibilisation des jeunes aux sciences et technologies
essenscia wallonie-bruxelles soutient les initiatives de sensibilisation des élèves et jeunes aux sciences et technologies :

sparkoh.be
SPARKOH! (ex Pass), un science center original situé en Hainaut.

Le Pass devient Sparkoh!

Le Pass devient Sparkoh!

Le secteur de la chimie a inauguré une attraction inédite autour du tableau de Mendeleïev au Pass

Le secteur de la chimie a inauguré une attraction inédite autour du tableau de Mendeleïev au Pass

aptaskil.be
aptaskil est le Centre de compétence pour les métiers de la production (fabrication, laboratoire de contrôle qualité, maintenance,…) des industries chimiques, pharmaceutiques et biotechnologiques.

Il organise notamment l’initiative ‘Un job pour changer le monde ?‘: un matching personnalisé entre des jeunes qui sont à la recherche de leur voie et des témoins-métiers professionnels du secteur de la chimie, pharma & biotech. 

Salon SIEP
Les acteurs du secteur participent aux salons du SIEP (Service d’Information sur les Études & les Professions) pour informer les jeunes et toute personne intéressée par les études, formations et métiers en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Entrapprendre.be
Entr’apprendre est une initiative de la Fondation pour l’Enseignement qui propose des stages d’immersion en entreprise aux enseignants des cours de l’enseignement secondaire.

Les métiers des sciences de la vie à l’honneur au salon SIEP de Namur

Les métiers des sciences de la vie à l’honneur au salon SIEP de Namur

50 rencontres entre jeunes et professionnels au compteur des premières journées « Un job pour changer le monde? »

50 rencontres entre jeunes et professionnels au compteur des premières journées "Un job pour changer le monde?"

Sciences adventure: plus de 60 personnes ont participé au webinaire d’info sur les métiers biotech & biopharma

Sciences adventure: plus de 60 personnes ont participé au webinaire d’info sur les métiers biotech & biopharma

→ Jobdays Chimie, Plasturgie, Pharma & Biotech :

En collaboration avec Le Forem et Actiris, essenscia wallonie – bruxelles organise les « Jobdays Chimie, Plasturgie, Pharma & Biotech ».

En 2020, la première édition combinait un salon de l’emploi présentiel et un salon virtuel, accessible en ligne durant deux semaines.

Voir l’album photo

En raison de la pandémie de coronavirus, les deuxième et troisième éditions se sont déroulées totalement en ligne. Elle ciblaient également les talents internationaux grâce à un partenariat avec l’Agence Wallonne à l’Exportation et aux Investissements Étrangers (AWEX). Au total, les éditions virtuelles ont attiré près de 2700 candidats. 

1200 candidats ont participé aux Jobdays Chimie, Plasturgie, Pharma & Biotech 2022

1200 candidats ont participé aux Jobdays Chimie, Plasturgie, Pharma & Biotech 2022

Les Jobdays Chimie, Plasturgie, Pharma & Biotech ont attiré  1500 candidats en ligne

Les Jobdays Chimie, Plasturgie, Pharma & Biotech ont attiré 1500 candidats en ligne

→  Stratégie de sensibilisation aux filières STEM :

Les experts d’essenscia wallonie travaillent en étroite collaboration avec l’Union Wallonne des Entreprises (UWE) pour développer une stratégie intersectorielle de sensibilisation aux filières STEM et conseiller les décideurs. La fédération a deux priorités principales :

  • Accompagner le déploiement et le renforcement de la didactique des STEM pour permettre aux enseignants, depuis l’instituteur primaire jusqu’aux professeurs de l’enseignement supérieur, de contextualiser les apprentissages dans le quotidien, l’environnement industriel et les objectifs de développement durable.
  • Optimiser et prioriser les actions de sensibilisation et d’orientation pour le secteur.

essenscia wallonie fait également la promotion de l’excellence des entreprises du secteur dans leur capacité d’innovation et de production.

Comment attirer plus de jeunes vers les études scientifiques et technologiques ?

Comment attirer plus de jeunes vers les études scientifiques et technologiques ?

04. Transformation numérique

Accompagner les travailleurs dans la transition technologique

La révolution digitale technologique, en cours dans les entreprises, est incontournable pour garder un niveau de compétitivité international suffisant sur le marché.

Nos actions

Être acteur de la transformation de la Wallonie :

essenscia figure parmi les 37 partenaires de l’Agence du Numérique qui pilote cette transformation numérique en Wallonie au travers de multiples projets. Les objectifs de la fédération : 

  • Sélectionner et transmettre à ses membres les informations pertinentes
  • Mobiliser les acteurs autour de projets fédérateurs pour le secteur en partenariat avec les pôles de compétitivité, les centres de recherche agréés, les clusters
  • Intégrer le scan des compétences digitales dans le profil des chercheurs d’emploi
  • Renforcer le développement de l’offre de formation hybrides des centres de compétences grâce, entre autres, à la réalité virtuelle et augmentée

En 2021, essenscia wallonie-bruxelles a contribué à la construction des feuilles de routes pour la filière chimie, matières plastiques & caoutchouc et la filière biotech et pharma des pôles de compétitivité BioWin et GreenWin et du cluster PlastiWin. Ces feuilles de route reprennent une liste d’initiatives que les filières peuvent mettre en œuvre d’ici 2024.

→ Sensibiliser et accompagner les entreprises dans leur transformation numérique :

essenscia wallonie collabore au programme Industrie du Futur qui vise à l’amélioration de la compétitivité des entreprises manufacturières à travers l’usage de technologies numériques avancées.

essenscia wallonie s’implique dans le projet « Made different » de sensibilisation et d’accompagnement des entreprises manufacturières dans leur transformation vers l’industrie du futur au travers de 7 transformations, dont l’axe de transformation 4 « Human Centered Organization ». Cet axe vise à impliquer les collaborateurs dans le développement futur de leur entreprise. 

Le label Factory of the future est décerné aux entreprises qui sont à la pointe sur une ou plusieurs des 7 transformations.

En 2021, les projets Chimérique et BioMan, coconstruits avec les pôles de compétitivité GreenWin et BioWin, ont été retenus par l’Agence du Numérique pour mieux accompagner nos entreprises.

La fédération suit également l’initiative « UpSkills Wallonia » qui vise à compléter les programmes d’accompagnement à la transformation numérique des entreprises par un volet développement de compétences. Cette action mise notamment sur la mobilité interne pour répondre à la pénurie croissante de profils qualifiés sur le marché de l’emploi.

Mise à niveau des compétences numériques et connexes des collaborateurs
Takeda et Vinventions, reconnues « factories of the future »

Takeda et Vinventions, reconnues "factories of the future"

L’Oréal Libramont, première entreprise chimique wallonne à remporter le Factory of the Future Award

L’Oréal Libramont, première entreprise chimique wallonne à remporter le Factory of the Future Award

Le cyclede développementdes talentsen entrepriseApprenantsTempsArgentRétentionFormationRecrutementENTREPRISE

Nos partenaires

Vous souhaitez nous faire part de vos besoins ? Vous souhaitez nous soumettre une initiative ? Vous comptez lancer un projet prometteur ? Contactez-nous maintenant 

Rose-May 2

Rose-May Delrue

talents@essenscia.be Tél : 0493 27 29 39