Chiffres clés

essenscia est la fédération belge du secteur de la chimie et des sciences de la vie. L’organisation défend les intérêts spécifiques de plus de 720 entreprises actives dans la chimie, les matières plastiques, la pharma et les biotechs.

Avec un nombre d’emplois croissant, une proportion considérable du total des exportations belges et des investissements importants en recherche & développement, le secteur de la chimie et des sciences de la vie représente une des branches industrielles les plus importantes du pays. En tant que champion des exportations et de l’innovation, le secteur contribue de manière significative à la croissance et à la prospérité de la Belgique. En termes de chiffre d’affaires par habitant, la Belgique figure parmi les leaders mondiaux de la chimie et des matières plastiques et notre pays est le leader européen dans le développement de nouveaux traitements et médicaments.

Dans le contexte difficile de la crise du coronavirus, le secteur de la chimie et des sciences de la vie a renforcé sa position de moteur industriel de l’économie belge.

Chiffres d’affaires

  • Le chiffre d’affaires a augmenté de 22% pour atteindre près de 74 milliards d’euros en 2021, le niveau le plus élevé jamais atteint. C’est principalement dû aux augmentations de prix
  • La croissance du chiffre d’affaires dans le secteur est comparable à la croissance moyenne dans l’industrie manufacturière (+ 20%) 
  • Le secteur représente un quart du chiffre d’affaires de l’industrie manufacturière

Exportations

  • Les exportations en 2021 ont augmenté de 33%, principalement grâce aux exportations de vaccins contre le coronavirus 
  • Le secteur de la chimie et des sciences de la vie représente plus d’un tiers du total des exportations belges et est le plus grand contributeur à la balance commerciale de la Belgique, avec 33 milliards d’euros
  • En Europe, la Belgique est le deuxième pays exportateur de produits chimiques, plastiques et pharmaceutiques

Emploi

  • Le secteur représente 20% de l’ensemble des emplois de l’industrie manufacturière et crée près de 100.000 emplois directs et plus de 220.000 jobs indirects
  • L’industrie chimique représente près de la moitié des emplois (42.271 jobs)
  • Le secteur pharma et biotech engendre la croissance la plus conséquente (+ 4% : 33.010 jobs)
  • Le nombre d’emplois dans l’industrie des matières plastiques augmente de 1,5% (21.139 jobs)

Investissements

  • Les investissements culminent au-dessus de 2 milliards depuis 6 années consécutives 
  • Les nouveaux investissements sont équitablement répartis au sein du secteur : chimie (+ 15%), pharma (+ 17%) et matières plastiques (+ 22%)
  • Le secteur représente 34% du total des investissements de l’industrie belge
  • Ces deux dernières années, le rythme d’investissement dans le secteur (+25%) était plus élevé que la moyenne industrielle (+6%) 

Investissements en innnovation

  • Les entreprises sectorielles continuent à investir massivement dans l’innovation. Les 10 dernières années, plus de 40 milliards d’euros ont été dépensés en recherche & développement (R&D)   
  • En 2021, les demandes de brevets en chimie, pharma & biotech ont atteint un nombre record (982). Cela place notre pays au 4e rang mondial en termes de nombre de demandes de brevets par habitant en chimie et sciences de la vie
  • Le secteur représente 40% de l’ensemble des demandes de brevets belges. Nulle part ailleurs dans le monde, ce pourcentage n’est aussi élevé