Le Conseil d’État donne raison à Phytofar : la Région wallonne doit respecter les compétences fédérales et ne pouvait pas interdire l’utilisation du glyphosate