Consultation publique concernant 5 nouvelles substances très préoccupantes. Les remarques peuvent être introduites jusqu’au 17 avril 2020