essenscia bruxelles


 

essenscia bruxelles, la division régionale d’essenscia pour la Région de Bruxelles-Capitale, offre à ses membres des informations, conseils et services dans les matières régionales bruxelloises.

La mission d’essenscia bruxelles est d’aider les entreprises chimiques et des sciences de la vie de la Région à garantir leur pérennité et leur développement. Les actions d’essenscia bruxelles sont complémentaires à celles réalisées par essenscia au niveau national pour développer un environnement favorable.

essenscia bruxelles compte plus de 120 entreprises, à savoir les membres d’essenscia ayant au moins un siège d'exploitation dans la Région de Bruxelles-Capitale. Au total, cela représente un emploi total de 8.000 personnes.

Par rapport aux deux autres régions du pays, l’industrie chimique et des sciences de la vie en Région bruxelloise se caractérise par une prépondérance de sièges sociaux, de bureaux de vente, de laboratoires de recherche et d'analyse. Une vingtaine de sièges de production sont présents, principalement dans le sous-secteur pharmaceutique.

Gouvernance

Assemblée générale
L’Assemblée générale statutaire rassemble tous les membres d’essenscia bruxelles.

Conseil d’administration
Le Conseil d’administration contrôle les actions de la division régionale et décide des priorités politiques et stratégiques de la section. Une dizaine de dirigeants d’entreprises, issus tant de grandes entreprises que de PME et représentant l’ensemble des sous-secteurs, le composent :

Nom Prénom Fonction Société
Broze Bernard Administrateur délégué essenscia brussel/bruxelles
De Souter Paul Administrateur délégué Therabel Pharma
Eykerman Sophie Administrateur délégué Laboratoires Belges Pharmacobel
Kummer Eric General Manager Catalent Belgium
Malcorps Christiane Executive Vice-President Solvay




«De nombreuses entreprises du secteur ont leurs headquarters et centres de recherche à Bruxelles.
La Région bruxelloise doit soutenir l’innovation à travers des mesures spécifiques et offrir des conditions optimales afin de renforcer l’ancrage de ces sociétés, voire d’attirer de nouvelles activités liées à la chimie, aux matières plastiques et aux sciences de la vie
»

Christiane Malcorps
Président essenscia bruxelles