Des travailleurs de Caterpillar suivent des formations sur-mesure au Cefochim pour leur reconversion dans la chimie pharma

Ce matin, le Ministre Pierre-Yves Jeholet, Vice-Président et Ministre de l'Economie, de l'Emploi et de la Formation, a effectué une visite de terrain au Cefochim*, le centre de formation aux métiers de la chimie et des sciences de la vie. Il a ainsi pu découvrir  un outil de formation efficace comme en témoigne la reconversion des anciens travailleurs de Caterpillar actuellement en formation au centre.

En partenariat avec le Forem et les Cellules de reconversion, le Cefochim accueille 62 anciens travailleurs de Caterpillar dans son centre. Ces derniers ont été ont été sélectionnés parmi 90 candidats à la suite d’un processus d’évaluation de leur motivation et de leurs aptitudes de base.
Trois formations sur-mesure ont ainsi été créées à leur attention. Quatorze managers ont ainsi déjà pu suivre un parcours spécifique visant à acquérir des connaissances en production biopharmaceutique. Pour les ouvriers, deux formations aux métiers d’opérateur de production biopharma en salle blanche et d’opérateur de production en chimie industrielle ont été adaptées à leur profil afin d’assurer le transfert de leurs compétences déjà acquises chez Caterpillar et l’acquisition des savoirs spécifiques aux procédés de production chimique ou pharmaceutique. Au total, 42 ouvriers devraient suivre ces parcours cette année et 6 autres personnes sont actuellement dans des  programmes classiques de formation au Cefochim.

Avec un taux de réinsertion de plus de 85%, la grande majorité de ces travailleurs pourront embrasser une nouvelle carrière dans un secteur de pointe et d’avenir. Le secteur de la chimie et de la biopharmacie poursuit en effet son essor en Wallonie. Le secteur est ainsi à la recherche de minimum 1.300 nouveaux talents par an afin d’assurer la rotation de son personnel, de pallier aux départs à la retraite et de répondre à la création de nouveaux jobs due à sa croissance.

« Le Cefochim est un outil d’insertion professionnelle performant qui peut être pris pour exemple. Le partenariat entre la Région wallonne et le secteur industriel y fonctionne très bien. D’une part, le centre répond aux besoins de talents du secteur (bio)pharmaceutique et chimique et d’autre part permet la reconversion et l’insertion de demandeurs d’emploi avec un taux de réinsertion de plus de 85% », déclare Pierre-Yves Jeholet.
«A travers le dossier Caterpillar, le Cefochim a une fois de plus démontré toute son efficacité. Il est donc impératif que ce centre puisse se développer de manière optimale afin d’aider le secteur à réussir  sa croissance en Wallonie
. », conclut Frédéric Druck, administrateur délégué d’essenscia wallonie.

*Le CEFOCHIM est un centre de compétences géré paritairement par les entreprises du secteur chimique et des sciences de la vie, par les organisations syndicales et depuis 2006 par le Forem. Ses publics cibles sont les travailleurs des entreprises du secteur, les demandeurs d’emploi, les enseignants et les étudiants.

Plus d’info: Corine Petry, Head of communication, tél. 02.238.99.12, gsm 0474 49 93 06



Download