bio.be et la Belgian Biosafety Professionals unissent leurs forces pour des conditions de travail sûres

Bruxelles, le 30 juin 2017 - Assurer des conditions de travail sûres pour tous les travailleurs de l'industrie des biotechnologies en Belgique, telle est l'ambition de bio.be/essenscia, la fédération belge des entreprises des sciences de la vie, et de la Belgian Biosafety Professionals (BBP), l'association professionnelle des experts en biosécurité. Les deux organisations ont signé aujourd'hui un protocole d'accord afin de renforcer leur collaboration sur différents aspects de la sécurité dans le domaine de la biotechnologie, tant pour les employés en R & D que pour la production.

La collaboration entre bio.be/essenscia et BBP se concentrera principalement sur deux domaines : le partage d’informations pertinentes sur les derniers développements en biotechnologie d’une part et l'organisation d'activités et d’ateliers conjoints pour les professionnels de l'industrie d’autre part. Les deux organisations souhaitent ainsi être le principal point de référence pour tous les changements législatifs majeurs ayant un impact potentiel sur les conditions de travail.

« Bien que nos deux organisations jouent clairement un rôle différent, elles partagent un intérêt commun : la professionnalisation de la sécurité du travail lors de la manipulation de matériaux biologiques. Dans le domaine de la biotechnologie, le respect des personnes et de l'environnement occupe le haut de l’agenda. La santé des collaborateurs actifs tant dans les laboratoires qu’en production est primordiale pour pouvoir continuer à innover de manière responsable », déclarent Frédéric Druck et Tineke Van hooland, respectivement Secrétaire Général et Présidente de bio.be/essenscia.

« Cette coopération devrait permettre de continuer à développer et de renforcer l'expertise belge dans le domaine de la biosécurité. A travers un dialogue structuré, nous souhaitons promouvoir les bonnes pratiques de travail en mettant l'accent sur l'analyse des risques, l'hygiène industrielle et des équipements de sécurité optimaux. Travailler avec des micro-organismes, des bactéries pathogènes et d'autres matériaux composés de cellules vivantes nécessite un encadrement adéquat. », commentent la Secrétaire Karen van der Meulen et la Présidente Delphine Beeckman du BBP.

Plus d'infos:
Corine Petry, Head of Communication essenscia, tel. 02 238 99 12, GSM 0474 499 306, cpetry@essenscia.be
Gert Verreth, Communication Advisor essenscia, tel 02 238 97 86, GSM 0477 46 42 27, gverreth@essenscia.be




Download