essenscia weekly 21

05 | 06

Etat de la question cct sectorielle 2013-2014

Les décibels ne peuvent pas l’emporter sur le contenu

Les négociations pour une CCT sectorielle sont provisoirement bloquées depuis le jeudi 30/5 (ouvriers) et le vendredi 31/5 (employés).

Nous apprenons par certaines entreprises du secteur que les syndicats tentent d’arriver rapidement à des accords de CCT au niveau des entreprises pour 2013-2014. Ils souhaitent conclure des accords de CCT sur base de cahiers de revendications qui se situent encore très clairement en dehors du cadre légal et essaient ainsi de contourner le blocage salarial en créant des précédents.

Nous recevons également le feed-back d’autres entreprises où les délégués syndicaux sont aussi bien conscients de notre handicap salarial et reconnaissent que notre compétitivité par rapport aux pays voisins est sous pression et qu’il est donc plus que temps de faire preuve de modération.

Comme c’est souvent le cas, le premier groupe de délégués syndicaux s’exprime beaucoup plus bruyamment que le deuxième.

Nous avons eu au nom d’essenscia de nombreux contacts ces derniers jours avec les média et les décideurs afin de souligner l’importance d’une marge salariale nulle effective. Le gouvernement a décidé dans son plan de relance de garantir l’index et les barèmes et d’introduire en même temps une marge salariale nulle pour 2013-2014. Nous restons aujourd’hui toujours convaincus qu’il souhaite aussi réaliser effectivement ces décisions.

Il est donc inadmissible que les décibels l’emportent sur le contenu.

Si vous êtes confrontés à des syndicats qui ne veulent se tenir à aucune disposition légale, nous vous conseillons vivement d’utiliser la procédure de conciliation sectorielle afin que toutes les parties concernées puissent mener la concertation sociale comme il se doit : dans le cadre légal.  

Koen Laenens
Directeur Affaires sociales
essenscia

Sustainable development
En plus de la présentation d’outils pratiques de durabilité, ce séminaire propose un état des lieux de l’évolution réglementaire en matière d’allégations et des initiatives les plus récentes de l’industrie.
L’intégration des activités des entreprises dans un cadre de compatibilité avec le développement durable est au cœur des challenges de l’industrie européenne.  La durabilité fait maintenant partie intégrante de toute stratégie de développement dans l’industrie et en particulier dans l’industrie cosmétique.  l ne s’agit ni de « survivre » ni de « s’adapter » mais d’intégrer les valeurs et le mode de fonctionnement d’un nouveau modèle de société pour y prospérer.
C’est pourquoi DETIC organise une séminaire concernant « La durabilité dans l'industrie des cosmétiques » et vous invite le mercredi 12 juin 2013 à living tomorrow, Indringingsweg 1, à 1800 Vilvoorde, à 14h.
Pour le programme et l’inscription, cliquez ici.

Youth & training
La Division des Jeunes Chimistes de la Société Royale de Chimie lance un appel aux sociétés du secteur pour participer à la 2ème édition de la « Journée‐Formation des Jeunes Chimistes » qui se tiendra aux Facultés Universitaires Notre‐Dame de la Paix le vendredi 13 septembre 2013.
Lire la suite…

L’objectif principal de cette journée consiste en une diminution, voire disparition, de la frontière entre les doctorants et le monde industriel. Le but est de proposer des outils aux doctorants afin de leur permettre de progresser dans leur recherche d’emploi tant au niveau de l’entretien d’embauche, que la rédaction du curriculum vitae en passant par la présentation orale.

Cette seconde édition sera rythmée par une matinée de conférences sur des sujets variés, relatifs cette année à la rédaction d’articles scientifiques, par des formateurs professionnels et une après-midi « table‐ronde » avec différents intervenants industriels.

Cette après‐midi « table‐ronde » a été imaginée dans une double optique : échange de l’expérience de l’industrie pour le doctorant ; possibilité de recruter et/ou récolter un certain nombre de CV pour l’industrie.

Cet événement sera une occasion unique de rassembler, en un même lieu et au même moment, les personnes qui font la recherche dans les universités aujourd’hui et qui demain feront de la recherche dans les industries. Nous sommes persuadés que notre éventuelle collaboration se transformera en opportunité mutuelle. C’est pourquoi nous espérons vous compter parmi les participants à cette deuxième édition de la « Journée‐Formation des Jeunes Chimistes » de la Division des Jeunes Chimistes de la Société royale de Chimie

Intéressé ? Contactez: Arnaud Wislez, tél:  32‐(0)‐4 / 366.33.80, e‐mail : Arnaud.wislez@ulg.ac.be

Innovation & patents
The new Unitary Patent and the Unified Patent Court (UPC): The biggest change in European patent law in 40 years

The long-awaited new system will allow companies, research institutions, and individuals to obtain a unitary patent with immediate and uniform effect in 25 EU Member States, as well as access to infringement and validity proceedings before the new UPC. This vast project is rapidly taking shape through the efforts of various collaborating working groups and is aimed to be implemented and ready for use in 2014.
Since the new system will add another option with far-reaching consequences to the already available national, European and international patent application routes, strategic and enforcement-aware applicants will need to develop a patent strategy that involves a choice between the new unitary patent, a traditional European patent and the various national patents, or sometimes even combinations of these.

Date: Wednesday 19 June 2013
Fee: This event is free of charge
Venue: Ablynx nv, Technologiepark 21, 9052 Ghent/Zwijnaarde

To RSVP for this seminar, please click here
 

The programme:
 
13.30-14.00: Registration and refreshments
 
14.00-14.10: Welcome and introduction
Bruno Vandermeulen, IP Litigator, Partner, Bird & Bird Belgium
 
14.10-14.40: The workings of the unitary patent system, and outlining the additional prosecution choices and strategies that applicants will now have. Focus will be on the kind of patents, their effect, enforcement and costs under the new system.
Michael Alt, Patent Attorney, Partner, Bird & Bird Germany

 14.40-15.20: The most recent insights in litigation before the new Europe-wide court, recent developments and the work and choices ahead.
Wouter Pors, IP Litigator, Partner, Bird & Bird The Netherlands
 
15.20-15.30: Break

15.30-16.00: Language issues provide yet another strategic layer of complexity to the unitary patent system and one that not all Member States may as yet be fully sensitive to.
The rules about the language of proceedings and the required translations before the UPC will be analyzed as well as the flexibility of the system and the surprising absence of sanctions for those who fail to submit the required translations.
Bruno Vandermeulen, IP litigator, Partner, Bird & Bird Belgium

16.00-16.30 Panel discussion moderated by
Philippe Jacobs, European Patent Attorney, TechTransfer UGent
Harry Kraft, Senior Patent Attorney, Ablynx NV
 
16.30-17.00 Q&A and close of session
Reach, CLP & Product policy
Le 4e ATP de CLP (règlement 487/2013) a été publié le 1 juin 2013. Les nouvelles dispositions s’appliquent aux substances au plus tard le 1 er décembre 2014 et aux mélanges au plus tard le 1 er juin 2015.
Le Règlement (UE) N° 487/2013 de la Commission du 8/05/2013 modifiant, aux fins de son adaptation au progrès technique et scientifique (ATP), le règlement (CE) N° 1272/2008 du Parlement européen et du Conseil relatif à la classification, à l’étiquetage et à l’emballage des substances et des mélanges a été publié au Journal Officiel L 149 du 1/06/2013.
Le règlement CLP tient compte du Système général harmonisé de classification et d’étiquetage des produits chimiques (ci-après «SGH») des Nations unies (ONU). La quatrième édition révisée du SGH a été adoptée en décembre 2010, par le Comité d’experts des Nations unies sur le transport des marchandises dangereuses et sur le système général harmonisé de classification et d’étiquetage des produits chimiques (CETMD/SGH). Il était dès lors nécessaire d’aligner les dispositions du CLP.

Les principales modifications concernent notamment :
-    de nouvelles catégories de danger pour les gaz chimiquement instables et les aérosols non inflammables et une rationalisation des mentions de danger.
-    l’étiquetage pour les substances ou mélanges classés comme corrosifs pour les métaux mais pas corrosifs pour la peau et/ou les yeux.
-    La terminologie de différentes dispositions des annexes et certains critères techniques pour faciliter la mise en oeuvre par les opérateurs et les autorités responsables, pour améliorer la cohérence du texte légal et renforcer la clarté.

Une période transitoire est prévue pour que les fournisseurs de substances puissent s’adapter aux nouvelles dispositions en matière de classification, d’étiquetage et d’emballage introduites par le règlement. Ce dernier est applicable pour les substances à partir du 1/12/2014 et pour les mélanges à partir du 1/06/2015.

Toutefois :
• Les substances et mélanges peuvent être classés, étiquetés et emballés conformément à ces modifications avant le 1/12/2014 pour les substances et le 1/06/2015 pour les mélanges.
• Les substances classées, étiquetées et emballées conformément au règlement (CE) N° 1272/2008 et mises sur le marché avant le 1/12/2014 ne doivent pas être réétiquetées et réemballées conformément aux nouvelles dispositions jusqu’au 1/12/2016.
•    Les mélanges classés, étiquetés et emballés conformément à la directive 1999/45/CE ou au règlement (CE) N° 1272/2008 et mis sur le marché avant le 1er juin 2015 ne doivent pas être réétiquetés et réemballés conformément a ce règlement jusqu’au 1/06/2017.

4e ATP, cliquez ici.
Les membres  trouveront plus d’informations sur l’extranet:
Contact: Tine Cattoor, Conseiller Politique des produits, tcattoor@essenscia.be, 02 238 96 48
Social policy
Depuis début 2013, un certain nombre de nouvelles obligations sont en vigueur concernant la mise à disposition de personnel. Agoria et essenscia vous invitent cordialement à une séance d’information sur cette thématique le vendredi 21 juin 2013 à 14 h.

Retrouvez tous les détails ici.

3-daagse essenscia opleiding – Vlerick Business School : “Onderhandelen als waardecreatie: maak het onmogelijke misschien toch mogelijk in sociaal overleg”
Bent u wel eens ontgoocheld in het resultaat van uw sociale onderhandelingen. Heeft u wel eens het gevoel uw vakbonden niet te kunnen overtuigen of dat het sociaal overleg vastloopt op cruciale topics voor de verdere ontwikkeling van uw onderneming en dat dit anders zou moeten kunnen…

essenscia en Vlerick Business School hebben daarom de handen in elkaar geslagen voor een exclusieve 3-daagse opleiding: “Onderhandelen als waardecreatie: maak het onmogelijke misschien toch mogelijk in sociaal overleg”.

Voor meer info en inschrijving, klik hier.

International trade & business development
Dans le cadre de la mission économique sur la côte Ouest des Etats-Unis, essenscia a organisé en collaboration avec les organisations biotech régionales BioWin, FlandersBio, VIB et les agences à l’exportation Awex, BIE et FIT, un séminaire « From Belgium to the US, world leaders in biotech » le 4 juin chez Janssen Labs à San Diego.
Les Etats-Unis sont le premier partenaire commercial du secteur pharmaceutique belge. En effet, les Etats-Unis représentent pas moins de 18% des exportations totales belges annuelles de produits pharmaceutiques, soit 6,4 milliards d’euros. En outre, la balance commerciale belge avec les Etats-Unis est structurellement positive pour les produits pharmaceutiques. En 2012, le solde commercial s’élevait à 1,7 milliard d’euros.

Durant cette semaine, la délégation belge se rend à Los Angeles, San Diego et San Francisco. La mission économique est placée essentiellement sous le signe de la pharma et de la biotechnologie. Le lundi, la visite des quartiers généraux d’Amgen à Los Angeles était à l’agenda de la mission. La société biopharmaceutique belge UCB entretient des liens étroits avec cette société pharmaceutique américaine. Elle a en effet conclu avec succès un partenariat R&D pour le traitement de l’ostéoporose.

La journée du mardi 4 juin a été totalement consacrée à la biotech avec la visite du centre d’innovation de Janssen Labs et l’organisation du séminaire « From Belgium to the US, world leaders in biotech » sur le campus de Janssen R&D à La Jolla à San Diego. Janssen Labs est un nouveau centre de R&D en sciences de la vie qui offre à de jeunes entreprises prometteuses la possibilité de travailler comme si elles étaient en grande entreprise. Janssen Labs applique le modèle d’innovation ouverte permettant aux sociétés biotech de louer des espaces de bureaux et de laboratoire de manière flexible. Ce modèle permet aux jeunes entreprises d’investir leurs moyens en recherche et développement plutôt qu’en coûteuses infrastructures et de se concentrer sur la science plutôt que sur les tâches administratives du quotidien. Janssen Pharmaceutica expérimente également diverses formules d’organisation du travail sur son site de Beerse.

« Durant ces dernières décennies, nous avons développé dans notre pays un cluster pharma d’envergure mondiale. Il est maintenant important que les entreprises et les autorités prennent les décisions les plus judicieuses en vue de maintenir cette industrie en Belgique, mais également de veiller à sa croissance. L’industrie constitue en effet la base sur laquelle nous pouvons bâtir notre prospérité. Les Etats-Unis demeurent le partenaire commercial le plus important de nos entreprises pharmaceutiques belges. L’accent mis par la mission économique sur ce secteur est donc une occasion rêvée pour nous de convaincre les Américains de nos atouts », a déclaré Yves Verschueren, administrateur délégué de essenscia.


A partir du 1er janvier 2014, le Système de préférences généralisées (SPG) sera revu.
essenscia et Agoria vous invitent  à une séance d’information sur les changements concrets du système et les conséquences possibles pour votre entreprise. Cette session d’information est gratuite et se tiendra le 25 juin de 13.30 à 15.00 à Bruxelles.

Qu’est-ce que le SPG ?
Depuis son introduction en 1971, le Système de préférences généralisées constitue un instrument important de la politique commerciale de l’Union européenne. Le SPG consiste à permettre aux pays en voie de développement l’accès de leurs produits au marché de l’UE à des conditions préférentielles (c.-à-d. que les importateurs paient des droits tarifaires réduits).
Il existe actuellement 3 régimes :
  1. Le régime général : Il concerne 176 pays et couvre 6.300 lignes tarifaires qui bénéficient, lors de leur importation sur le territoire de l’UE, soit de droits réduits soit même d’une franchise de droits.
  2. Le régime "SPG+" : Ce régime spécial d’encouragement vise les pays les plus vulnérables qui ont ratifié et effectivement mis en œuvre des conventions essentielles dans le domaine des droits du travail, des droits de l’homme, de l’environnement et de la bonne gouvernance.
  3. Le régime "PMA", en faveur des pays les moins avancés (ou "EBA" – everything but arms) : Il prévoit l’accès en franchise de droits pour tous les produits, à l’exception des armes et munitions, des 50 pays les moins développés. Toutefois, la libéralisation des importations de riz et de sucre est toujours en cours.
Révision du SPG dès le 1er janvier 2014
Fin de l’année passée, les institutions européennes ont conclu un accord sur la révision du Système de préférences généralisées, afin de l’adapter à la nouvelle situation mondiale et de le rendre plus efficace. L’objectif est qu’il réponde ainsi mieux aux besoins spécifiques des pays bénéficiaires. Les préférences s’adresseraient avant tout aux pays qui en ont le plus besoin (pays les moins développés, pays à faible revenu et pays à revenu moyen inférieur).
Concrètement, cela signifie que la liste actuelle de 176 pays sera réduite de moitié pour ne plus compter qu’environ 80 pays. Des pays tels que le Brésil, l’Arabie saoudite et la Russie ne pourront plus bénéficier des tarifs préférentiels.

Cliquez ici, pour plus d’informations sur la révision du SPG.
Le mardi 25 juin, nous organisons une séance d’information sur ce thème.
L’orateur invité est un représentant de la Commission européenne.

Informations pratiques
Quand : mardi 25 juin 2013, 13:30 - 15:00
Où : Diamant Building, Boulevard A. Reyers 80, B-1030 Bruxelles (itinéraire)
Frais de participation : Gratuit
Inscription : via l’extranet

Plus d’informations : LBA@essenscia.be
Health, Safety & Environment

En novembre 2012, une  campagne d’information nationale sur le risque Seveso a été lancée afin de sensibiliser la population à ce risque ainsi qu’aux bons réflexes à adopter en situation d’urgence.

En février dernier, le SPF Intérieur a réalisé un sondage auprès de 3000 Belges : 1000 personnes habitant dans une commune dite « Seveso Seuil Haut », 1000 autres personnes issues de communes adjacentes à des communes « Seveso seuil haut » et enfin 1000 dernières personnes ne vivant pas près d’une entreprise Seveso.

 

Retrouvez le rapport complet de la campagne en annexe.

Sustainable construction
Centexbel, Centrum Duurzaam Bouwen, Federplast en Flanders’ PlasticVision organiseren op dinsdag 25 juni een themadag rond “Innovaties in Bouwen”. De themadag neemt met Energie, Materialen en Water drie belangrijke thema’s onder de loep en biedt een uitgebreid overzicht van recente innovaties op deze vlakken.
Wat? Centexbel, Centrum Duurzaam Bouwen, Federplast en Flanders’ PlasticVision organiseren op dinsdag 25 juni een themadag rond “Innovaties in Bouwen”. De themadag neemt met Energie, Materialen en Water drie belangrijke thema’s onder de loep en biedt een uitgebreid overzicht van recente innovaties op deze vlakken. 
 
Doel?  Voorbeelden aanreiken die u kansen en opportuniteiten laten ontdekken bij het streven naar meer duurzaamheid.
 
Hoe?  Elk thema krijgt een korte inleiding waarin de recente innovaties worden aangestipt. Daarna stellen telkens twee experts enkele recente technologische en business-innovaties voor.
 
Bernard De Potter, administrateur-generaal van het Agentschap Ondernemen, integreert de drie thema’s en zoekt naar vernieuwende waardeketens voor de bouwsector.
 
De dag wordt afgesloten met een vinnig panelgesprek. Deskundige sprekers als Jef Lembrechts (Vanhout), Tom Houthoofd (Deceuninck), Philippe Callewaert (BMP/PMC)  en Hilde Masschelein (Bouwunie) hebben al toegezegd. Zij worden gemodereerd door dhr. Victor Dries (OVAM). 
 
Noteer alvast de datum in uw agenda: 25 juni te Heusden-Zolder. Heel graag tot dan, en vooral: zeg het voort! Inschrijven kan al op www.cedubo.be/go/inschrijven/.

Prijs: Inschrijven voor de themadag kost 120 euro (90 euro voor leden van Centexbel, Federplast en Flanders’ PlasticVision en voor partners van Centrum Duurzaam Bouwen).
Product groups
Bio.Be est cette année le partenaire du Forum européen sur la biotechnologie industrielle (efibforum.com), organisé par EuropaBio et Smithers et met en lumière quelques entreprises belges à cette occasion.
Bio.Be est cette année le partenaire du Forum européen sur la biotechnologie industrielle (efibforum.com), organisé par EuropaBio et Smithers. Quelques entreprises belges seront mises en lumière à cette occasion.


EFIB aura lieu du 30/9 au 2/10/2013 au Square à Bruxelles (efibforum.com). Les membres de Bio.be bénéficient de 20 % de réduction (code biomember20).
essenscia vlaanderen
Het chemisch bedrijf Taminco werd verkozen tot meest aantrekkelijke werkgever in de regio Gent. Ablynx strandt op de tweede plaats en Oleon wordt derde. Dit zijn de conclusies uit een onderzoek van Randstad bij 1500 respondenten.
Nadat de chemie en life sciences sector al goed scoorde bij de uitreiking van de Randstad Award 2013 voor heel België, wordt dit resultaat nog eens overgedaan bij een onderzoek voor de regio Gent.

Voor het eerst werd door Randstad onderzoek gedaan naar de aantrekkelijkheid van bedrijven op regionaal niveau. De Gentse regio was daarbij als eerste aan de beurt. 1500 respondenten beoordeelden de aantrekkelijkheid van 40 geselecteerde bedrijven.

Uit de resultaten blijkt dat Taminco daaruit naar voor komt als de meest aantrekkelijke werkgever. 42% van alle respondenten stelden zeer graag in het bedrijf te willen werken.
Ook de andere podiumplaatsen zijn in handen van de chemie en life sciences sector, met Ablynx op de tweede plaats en Oleon op 3.

Deze resultaten tonen nogmaals aan dat de sector over een heel aantal troeven beschikt in het aantrekken van nieuwe medewerkers.
essenscia wallonie
En séance du 30 mai dernier, le Gouvernement wallon a approuvé en première lecture (sous réserve d’approbation du Conseil d’état) diverses mesures relatives la résorption de la bulle de certificats verts générée par le programme de soutien au photovoltaîque Solwatt. Parmi celles-ci, les mesures concernant l’atténuation de la surcharge pour les entreprises sont de la plus haute importance pour notre secteur.
Les entreprises raccordées sur les réseaux <70KV s’acquittent actuellement d’une redevance de 13,81€ MWh consommé qui risquait d’être portée à 19€/MWh au 1er juin. Cette menace a été levée par les présentes décisions en diminuant la durée d’octroi des certificats verts aux propriétaires d’installations photovoltaïques (10 ans au lieu de 15) et en faisant racheter pour une certaine période  une partie de la bulle des certificats verts par un intermédiaire financier. Le taux nominal de la redevance sera donc maintenu à 13,81€/MWh

Le cadre législatif adopté permettra donc aux entreprises de bénéficier d’exonérations partielles  qui  seront rétroactives au 1er janvier. La mise en application de cette mesure n’est pas aisée.  Pour la faciliter , l’UWE en accord avec les secteurs  a marqué son accord sur une nouvelle grille d’exonération . Celle-ci prévoit une exonération à hauteur de 50% pour entreprises Haute Tension non Accord de Branche, 85% pour les entreprises Haute Tension AdB et 10% pour les entreprises Basse Tension. Il est cependant à noter que les entreprises devront supporter une partie de la charge d’intérêt du banking, dont le montant exact à charge des entreprises n’est pas connu précisément à ce jour , mais qui devrait rester dans des limites raisonnables eu égard aux exonérations reçues

En pratique les entreprises ne verront pas le changement sur leur prochaine facture mais dans les mois à venir lors de la régularisation qui interviendra avec garantie de la rétroactitvité.
essenscia benefits
Prévoyez-vous de recruter de nouveaux talents dans l’industrie pharmaceutique et chimique ?Le 22 juin, en partenariat avec essenscia, Jobat publiera un dossier spécial sur le travail dans l’industrie pharmaceutique et chimique. En tant que membre d’essenscia, vous profitez d’un tarif promotionnel exclusif pour votre campagne de recrutement via Jobat.
Profitez de cette offre exclusive avant le 20 juin et trouvez le bon candidat encore plus vite !

Plus d’informations? Cliquez ici.


News from our companies
AkzoNobel et Solvay ont signé un accord de trois ans selon lequel AkzoNobel utilisera davantage de matières premières renouvelables dans ses peintures et revêtements. Cet accord vient concrétiser un partenariat déjà existant entre les deux sociétés.

AkzoNobel et Solvay ont signé un accord de trois ans selon lequel AkzoNobel utilisera davantage de matières premières renouvelables dans ses peintures et revêtements. Cet accord vient concrétiser un partenariat déjà existant entre les deux sociétés.

L’accord prévoit une augmentation progressive de l’utilisation par AkzoNobel de l'épichlorhydrine bio-sourcée de Solvay, ou Epicerol®, d’ores et déjà utilisée dans la composition de nombreuses résines pour ses produits de revêtement. L'accord souligne l'engagement des deux parties à jouer un rôle clé dans le développement durable et à augmenter l'utilisation de matières premières renouvelables. Développé et breveté par le groupe chimique international Solvay, Epicerol® est le procédé innovant utilisé pour produire de l’épichlorhydrine bio-sourcée à partir de glycérine renouvelable. Epicerol® a une empreinte carbone nettement inférieure par rapport à l’épichlorhydrine sur base fossile. D’ici 2016, AkzoNobel a pour objectif d’approvisionner 20 % de sa demande totale d'épichlorhydrine en tant que matériau bio-sourcé.

Le modèle de partenariat entre deux groupes chimiques d'une part, et leurs fournisseurs et clients d’autre part est nouveau dans ce type d’accord. Il s'appuie sur un contrat d'approvisionnement de solvants renouvelables que les deux sociétés ont annoncé il y a trois mois, dans le cadre d’un projet prévoyant une collaboration de plus de trois ans dans la chaîne de valeur, à entamer sans tarder. L'épichlorhydrine est un intermédiaire chimique utilisé pour produire des résines époxydes, qui sont les ingrédients de base de certains revêtements. AkzoNobel et Solvay travailleront en étroite collaboration avec leurs fournisseurs et clients respectifs pour favoriser l'utilisation d’Epicerol® pour produire les résines d'AkzoNobel, et faire en sorte que cela se fasse de manière vérifiable et selon les normes de durabilité les plus élevées actuellement en vigueur.


2013 2014 2015 2016 2017