essenscia weekly 200

28 | 09

Lancement du 5ème rapport de développement durable de la chimie, des matières plastiques et des sciences de la vie belges

Nous savons tous que les innovations et produits de la chimie, des matières plastiques et de la pharma jouent un rôle crucial dans la transition vers un avenir meilleur et plus durable pour notre société. La chimie et les sciences de la vie sont indispensables pour atteindre les ambitieux Objectifs de développement durable des Nations Unies (SDG). Par ailleurs, notre industrie est l'une des forces motrices de l’économie circulaire.

En 2009, essenscia a été la première fédération en Europe à publier un rapport de développement durable sectoriel. Ce jeudi 12 octobre, nous serons heureux de vous en présenter la cinquième édition. Ce rapport illustre quant à elle les progrès historiques du secteur dans les domaines traditionnels du développement durable: People, Planet et Prosperity. La section Products illustre la contribution majeure du secteur au développement de nombreuses solutions durables pour relever les grands défis mondiaux. Dans cette édition, tous les indicateurs et initiatives sont également reliés à un ou plusieurs SDG.

Lors de cet événement, des experts tels que Wouter De Geest (président essenscia), Jean-Marc Delporte (SPF Economie), Luc Triangle (industriAll Europe) et Karl Vrancken (VITO) partageront leur vision sur la durabilité de la chimie et des sciences de la vie en Belgique. Valérie Swaen, professeur à l’UCL, présentera ses recherches sur la manière dont la Belgique perçoit et évalue le secteur de la chimie et des sciences de la vie. Marie Christine Marghem, ministre de l'Énergie, de l'Environnement et du Développement durable, assurera quant à elle le discours de clôture.

Yves Verschueren
Administrateur délégué
essenscia

Inscrivez-vous sans tarder à la présentation du 5ème rapport de développement durable essenscia du 12 octobre !

Innovation & patents
Cellule brevets 3ème module: Technical tools to develop and protect your intellectual property 10/10
Vous avez un problème technique relativement bien défini que vous souhaitez résoudre ?
Venez expérimenter une méthode de conception innovante et pragmatique basée sur les grandes tendances  techniques d’innovation issues de l’analyse des brevets
lors de la session d'info gratuite du 10 octobre 2017 à 12h30 au Château de Limelette.
 Chaque participant aura l’occasion de tester concrètement la méthode sur son projet. Nous vous invitons donc à préparer votre sujet d’intérêt à l’avance

Lors de cet atelier interactif, Xavier Lepot, administrateur de xFIVE, présentera des outils permettant d’identifier les innovations de demain à partir des grandes tendances d’évolution contenues dans les brevets existants.

Vous aurez la possibilité d’expérimenter des outils dérivés de TRIZ sur vos problématiques propres. Vous détiendrez ainsi les clés pour concevoir de façon structurée et systématique des produits et services générateurs de valeur pour votre entreprise.

Pour clôturer cette session, CREAX présentera les nouvelles tendances en matière de brevets au niveau technologique et applicatif en chromatographie continue.

Intéressé ? Inscrivez-vous
Energy & Climate
Colloquium - The Promise of Energy Storage : it will change our life !

The energy storage market is on the rise, with the development of new and more efficient technologies, which show unique capabilities in coping with some critical characteristics of electricity, as for instance hourly variations in demand and price, and with the increase in the share of renewables – and their intrinsic variability – in our energy mix. Different technologies, having specific capabilities, can be used to that effect. They are usually split up into five classes : chemical, electrical, electromechanical, mechanical and thermal.

This will, not only have a deep impact on the way energy – and particularly electricity – is produced, distributed ( future grids ) and consumed, but also bring about new economics for the whole sector and call for new specific regulatory policies. Nevertheless, within a decade, energy storage systems will become common equipment for both companies and individuals.

At this colloquium, supported by essenscia, you will gain a state-of-the-art insight in the most recent developments and prospects, thanks to specialists from academia, industry and law. Please consult the programme of the colloquium and find out the necessary information about the venue and the registration conditions here.

Social policy
Indice des prix à la consommation
L’indice des prix à la consommation de septembre 2017 s'établit à 105,11 points contre 105,22 points en août 2017, soit une baisse de 0,11 point. Le taux d’inflation global en septembre 2017 par rapport à septembre 2016 s’élève à 2,01%. L’indice santé de septembre 2017 s’élève à 105,51 points contre 105,68 points en août 2017, soit une baisse de 0,17 point.

Information:

Nathalie De Vadder, tél. 02 238 97 33, ndevadder@essenscia.be
François Jadoul, tel. 02 238 98 17; e-mail: fjadoul@essenscia.be
La moyenne des indices santé des quatre derniers mois, c'est-à-dire l'indice lissé servant à l'adaptation des salaires, atteint 103,42 points en septembre 2017.

essenscia met à la disposition de ses membres une prévision quant à la date de la prochaine indexation des rémunérations dans l'industrie chimique. Revue chaque mois, cette prévision paraît sur essenscia extranet.

Lire la suite
La moyenne des indices santé des quatre derniers mois, c'est-à-dire l'indice lissé servant à l'adaptation des salaires, atteint 103,42 points en septembre 2017.

Les indices officiels du mois suivant seront disponibles le 30 octobre 2017 dès 14h, sur le répondeur du Service public fédéral Economie (numéro : 02 277 56 40) ou sur le site www.mineco.fgov.be.

Pour rappel, l’indice pivot du secteur chimique (102,23) ayant été atteint par l’indice lissé de février 2017, les rémunérations des ouvriers et des employés de l’industrie chimique ont connu une hausse de 2% à compter du 1er mars 2017.

Les prochains indices pivots de l’industrie chimique sont fixés, en base 2013=100, à 104,27, 106,36 et 108,49. Les indices pivots sont les mêmes pour ouvriers et employés.

Le centre de compétence Politique économique de essenscia a élaboré un modèle mathématique étudiant l'évolution de l'index. essenscia met à la disposition de ses membres une prévision quant à la date de la prochaine indexation des rémunérations dans l'industrie chimique. Revue chaque mois, cette prévision paraît sur essenscia extranet (http://extranet.essenscia.be, issues: Social Policy – Social News / Social Database – Index and Salaries). essenscia propose aussi une prévision quant au % de la prochaine indexation en commission paritaire auxiliaire pour employés (CP 200).

Informations :
Nathalie De Vadder, tél. 02 238 97 33, ndevadder@essenscia.be
François Jadoul, tél. 02 238 98 17; e-mail: fjadoul@essenscia.be
International trade & business development
The Comprehensive Economic and Trade Agreement (CETA) between the EU and Canada has entered into force provisionally on 21 September. As of 21 September CETA removes customs duties on 98% of products that the EU trades with Canada.

Read more

The Comprehensive Economic and Trade Agreement, or CETA, is a trade agreement between the EU and Canada. On Thursday 21 September, CETA has entered into force provisionally.

CETA offers new opportunities for EU businesses of all sizes to export to Canada. It will save EU businesses €590 million a year – the amount they pay in tariffs on goods exported to Canada. As of 21 September CETA removes duties on 98% of products (tariff lines) that the EU trades with Canada. It also gives EU companies the best access ever offered to companies from outside Canada to bid on the country's public procurement contracts - not just at the federal level but at provincial and municipal levels, too.

For chemicals, provisional application will mean the immediate removal of chemical import duties on both sides on entry into force, including for bioethanol (CH heading 22.07). Details on tariff elimination can be found here and here .

CETA will fully enter into force once all EU member states have completed their internal ratification procedures, which is expected to take years and in some cases will require the approval of regional legislatures. Then the provisions on investment protection and Investor-state dispute settlement (ICS) shall also applied.

CETA in practice: access to product specific information

• In view of CETA's provisional application the Market Access Database (MADB) has been updated to include product specific information that applies under CETA. In addition the MADB also has been updated with practical information for businesses to trade with Canada such as Procurement opportunities, practicalities as regards Rules of Origin, or Certification. You can check the rules of origin applying to your product in the tariff section of the MADB. The result of your search will show the preferential tariff (EU tariff) and also, on the same line, the rules of origin (RoO) applied to your product.
• The online portal Trade Helpdesk has also been updated  with general and product-specific rules of origin for CETA (http://trade.ec.europa.eu/tradehelp/canada ) informing European and Canadian companies on the EU import conditions under this agreement.

• The EU Commission as also published a Guide to serve as a more detailed handbook for on CETA for businesses and other specialised audiences.
• General information on CETA is available here

CETA in practice: mandatory registration in REX

To be benefit from preferential tariff treatment under CETA, exporting companies have to comply with the new procedure for self-certification of preferential origin (REX) of the European Union, which entered into force on 1 January 2017:
- Only “registered exporters” (i.e. economic operator registered in REX system) will benefit from the preferential tariffs granted by CETA for their exports to the Canada. - Unregistered operators will not be able to establish a certificate of origin giving access to the benefit of preferences while customs will not issue proof of origin anymore.
- N.B. The approved exporters have a period up to 31 December 2017 to register. During this transitional period, they can use their authorization of approved exporter. However, they are encouraged to register as soon as possible.

The Registered Exporter system (the REX system) is the system of certification of origin of goods that applies in the Generalised System of Preference (GSP) of the European Union since 1 January 2017. It is based on a principle of self-certification by economic operators who will make out themselves so-called statements on origin. To be entitled to make out a statement on origin, an economic operator will have to be registered in a database by his competent authorities. The economic operator will become a "registered exporter". (For more information on REX system, see  NL . So, to benefit from preferential tariff treatment under CETA, you have to complete these few simple steps:

1. Apply for a Registered Exporter (REX) number by completing this form : Dutch / French form.
2. Send the completed form to EACH of the following persons from the Belgian Customs administration: Marie-Paule Four (FR), 02 576 62 52, mariepaule.four@minfin.fed.be ; Laurent Noël (FR), 02 576 30 69,  laurent.noel@minfin.fed.be ; Patrick Snauwaert (NL), 02 576 32 28,  patrick.snauwaert@minfin.fed.be ; Sam Van Kerkhoven (NL), 02 576 02 95, sam1.vankerkhoven@minfin.fed.be ; Kelly Van Den Steen(NL) , 02 578 22 36,  kelly.vandensteen@minfin.fed.be
3. The customs administration shall register you in the REX database and you will then receive a REX number to indicate on the origin declaration to be provided on the commercial document that describes the product
4. The originating product will then benefit from CETA in Canada on the basis of the origin declaration.

Contact essenscia: Laurence Baudesson, Advisor International Trade, Transport & Logistics, LBA@essenscia.be

 

essenscia vlaanderen
The level and quality of process safety management determines the success of an organization. Delta Process Academy aims, with this 4-day Specialized Course, to provide professionals with the essentials and practical insights related to Structural Integrity and Material Degradation, which plays a key role in the first layer of protection of industrial installations.

Read more

essenscia would like to present the details of the Specialized Course on Structural Integrity and Material Degradation in the Process Industry. This course is organized by Delta Process Academy, essenscia and the essenscia Chair Safety Engineering. The lectures are taught by specialists in their discipline. For each day a syllabus is provided by the organization and a certificate will be granted at completion of the course.

Programme: 8:30 – 18:00
• Tuesday 14th of November 2017 Corrosion and material degradation (1/2) Basic theory - Corrosion types - High temperature corrosion
• Wednesday 15th of November 2017 Corrosion and material degradation (2/2) Corrosion types (follow-up) - Corrosion case histories  
• Thursday 16th of November 2017 Protection and inhibition. Materials and equipment protection - Different types of water in the process industry: inhibit the mechanism

• Friday 17th of November 2017 Management and inspection techniques of corrosion. Risk based inspection and conditioned based monitoring – Corrosion under insulation - Inspection techniques and monitoring: site visit at METALogic

The complete programme can be find here. Location : Faculty Club, Groot Begijnhof 14, Leuven Subscription : 2000€ DPA members – 2200 essenscia members (incl.syllabus, certificaat & lunch). Subscription is necessary and possible here. This course is limited to 20 participants because a high level of interaction is foreseen.

For additional information concerning these topics please feel free to contact Mr. Geert Boogaerts (+32 476 906 663 | gboogaerts@essenscia.be).

News from our partners
In Kekulé-cyclus XVII verkennen we domeinen in wetenschap en technologie waar in de toekomst belangrijke doorbraken verwacht worden.  Met de actuele thema’s wil de Kékulé-cyclus de bijdrage van wetenschap en techniek aan de ontwikkeling van onze toekomst in beeld brengen.  

Lees meer

In Kekulé-cyclus XVII verkennen we domeinen in wetenschap en technologie waar in de toekomst belangrijke doorbraken verwacht worden.  

Laat u verrassen door thema’s als : zwaartekrachtgolven, interfaces tussen hersenen en computers en artificiële intelligentie.

Wij nodigen u graag uit deze inspirerende voorbeelden te leren kennen en kijken uit naar de talrijke contacten met studenten en professionelen uit onderwijs, onderzoek en ontwikkeling en industrie.

Data & Programma :

- Dinsdag 17 oktober 2017:  Chemie, motor richting toekomst, sessievoorzitter: prof.dr. Nick Schryvers, decaan Faculteit Wetenschappen, Universiteit Antwerpen.
- Dinsdag 7 november 2017 : Briljant met diamant, sessievoorzitter:prof.dr. Sabine Van Doorslaer, Departement Fysica, Universiteit Antwerpen.
- Dinsdag 28 november 2017 : Heet van de naald, sessievoorzitter:prof.dr. Silvia Lenaerts, Vicerector Valorisatie & Ontwikkeling, Universiteit Antwerpen.
- Dinsdag 20 februari 2018 : Transitie naar hernieuwbare grondstoffen, sessievoorzitter: ir. Luc Delagaye, voorzitter essenscia vlaanderen.
- Dinsdag 6 maart 2018 : Big Data maken de maatschappij, sessievoorzitter: dr. Danny Goderis, Executive VP, Imec.
- Dinsdag 27 maart 2018 : Op weg naar de therapieën van morgen, sessievoorzitter; prof.dr. Louis Maes, decaan Farmaceutische, Biomedische en Diergeneeskundige Wetenschappen, Universiteit Antwerpen.

Locatie : Aula Fernand Nédée, Universiteit Antwerpen, Campus Drie Eiken, gebouw Q, Universiteitsbaan – Parking P3-4, 2610 Antwerpen (Wilrijk). Start om 19 uur en eindigt om 21.45 uur met een slotwoord en receptie.

Surf voor meer informatie en onlineregistratie naar www.kekulecyclus.be

BELFertil, l’association belgo-luxembourgeoise des producteurs d’engrais minéraux, fête aujourd’hui ses 10 ans d’existence. Un secteur largement ancré au niveau local qui opère dans un contexte mondial et investit dans des solutions aux défis mondiaux spécifiques tels que les besoins alimentaires et les problèmes locaux tels que les pertes de nutriments pour l’environnement. L’excellence de la production combinée à un produit final qui répond au mieux à la demande de nutriments, fait du secteur des engrais minéraux un segment essentiel et efficace de la chaîne agro-alimentaire et du cycle des nutriments.

Lire le communiqué
Le secteur des engrais minéraux a un ancrage historique en Belgique. L’histoire de notre association remonte même aux années 20 – 30 du siècle passé. Mais sous sa forme actuelle, l’association existe depuis 10 ans. Le lieu de la célébration de ce jubilaire n’est pas le fruit du hasard. Il y a 50 ans, le 15 mai 1967 plus exactement, les premiers granulés d’engrais sortaient d’une ligne de production d’une usine à Anvers. Depuis le site n’a jamais cessé de s’agrandir jusqu’à former le plus grand groupe chimique en Europe. De plus, ce site est à ce jour avec ses 2,3 millions de tonnes, le plus grand site de production d’engrais minéraux en Belgique. Le marché des engrais minéraux est entièrement mondialisé et les produits de qualité exceptionnelle provenant de Belgique sont exportés vers tous les continents et pays agricoles dans le monde.

Notre alimentation mais également la fertilité et la qualité des sols, nous concernent tous, même si très peu de personnes semblent en être conscientes.
Différents acteurs sont concernés par les substances nutritives et les activités des membres de BELFertil, tant au sein du monde agricole qu’en dehors. Pas étonnant. Au niveau mondial, la population mondiale en constante croissance et la superficie agricole stagnante rendent indispensable une fertilisation ciblée et efficace. Au niveau local, la synchronisation de l’offre et de la demande constitue un défi, sans surcharger l’environnement. Ce sont des thèmes sociétaux auxquels en tant que secteur, complémentaire à d’autres dans ce domaine, nous souhaitons contribuer d’une part par la voie industrielle, mais d’autre part également par la voie de l’utilisateur.

Le secteur évolue vers une dynamique de spécialités et de produits innovants. Des produits conçus spécialement pour utiliser les bons nutriments au bon moment, avec la bonne dose et au bon endroit. Le secteur optimalise ainsi non seulement le produit mais fournit aussi les outils permettant à l’utilisateur d’évoluer vers une agriculture de précision. Le secteur aide ainsi l’agriculteur à augmenter l’utilisation efficace des substances nutritives et de limiter les pertes dans l’environnement.
Une production efficace avec pratiquement aucune perte de nutriments se situe depuis des décennies tout en haut de la liste des priorités de chaque site de production. Les émissions de monoxyde d’azote (NO) et protoxyde d’azote (N2O) pendant le processus de production ont diminué de plus de moitié cette dernière décennie. La consommation d’énergie spécifique a également diminué.
Le secteur des engrais minéraux joue un rôle crucial dans la récupération des nutriments provenant de flux techniques de ressources et dans l’intégration des chaînes de production. Un exemple : 35% de l’engrais d’azote produit en Belgique provient de la récupération de tels flux.

Cette excellence de la production combinée à un produit final qui répond au mieux à la demande de nutriments, fait du secteur des engrais minéraux un segment essentiel et efficace de la chaîne agro-alimentaire et du cycle des nutriments.

Depuis 10 ans, BELFertil est au sein de la société civile l’interlocuteur pour l’industrie des engrais minéraux. L’ambition de BELFertil est de continuer à offrir, de façon positive et complémentaire à d’autres fournisseurs de nutriments, une réponse aux défis associés à la fertilité des sols et l’approvisionnement en nourriture, sans perdre de vue la qualité de notre environnement, aussi bien dans les phases de production que d’utilisation.
Tous les membres de BELFertil contribuent à leur manière aux différents défis sociétaux. BELFertil vise entre autres à combiner ces bonnes pratiques en vue de donner une orientation au cycle des nutriments de demain, notamment par le biais de collaborations avec des centres de compétence et autres parties concernées.

Personne de contact :
Peter Jaeken, tél. 02 238 97 75, pjaeken@essenscia.be

2013 2014 2015 2016 2017