essenscia weekly 84

03 | 12
Agfa Graphics remporte l’essenscia Innovation Award avec une encre « low migration »

La nouvelle encre d’Agfa couplée à sa technologie d’impression à jet d’encre est particulièrement durable et permet pour la première fois d’imprimer directement sur les emballages pour boissons et aliments. Contrairement à d’autres encres industrielles, celle-ci durcit totalement sur les surfaces des barquettes de beurre ou des bouteilles en plastique. Cette encre préserve l’innocuité des aliments lors de l’impression sur des emballages délicats. De plus, moins d’encre est nécessaire et la production des emballages est beaucoup plus rapide. Les produits peuvent ainsi arriver plus vite dans les rayons et ont donc une durée de vie plus longue.

Pour cette seconde édition, le jury a reçu 25 projets de très grande qualité. Les critères du jury étaient les suivants : originalité, potentiel de création de valeur ajoutée et d’emploi en Belgique, protection de la propriété intellectuelle et contribution au développement durable.

Les autres nominés et leurs projets étaient:
  • Proviron (Hemiksem/Ostende) qui a mis au point un additif alimentaire pour les poussins de chair rendant l’usage des antibiotiques superflu.
  • Eurogentec (Seraing) qui a développé une technologie unique pour produire de l’ADN plasmidien pour les vaccins à plus grande échelle et à un prix réduit.
  • Airopack (Heist-op-den-Berg) qui a créé un nouveau spray sans gaz en plastique recyclable transparent.
  • Realco (Louvain-la-Neuve) qui a développé une enzyme qui détruit les biofilms (matrices qui abritent des nids de bactéries), pour désinfecter restaurants et hôpitaux.
  • Recticel (Wetteren) qui produit des tableaux de bord ultralégers qui équiperont les nouvelles générations de voitures des grands constructeurs automobiles.
  • Taminco (Gand) qui a lancé une nouvelle génération de solvants plus respectueux de l’environnement et de la santé.

Cliquez sur ce lien pour découvrir l’édition spéciale de l’Echo « essenscia Innovation Award ». Si vous souhaitez en recevoir un exemplaire papier, nous vous invitons à envoyer un email à info@essenscia.be.

Yves Verschueren
Administrateur délégué

essenscial
Les actions des syndicats arrivent tout doucement à leur apogée avec la journée d’action prévue le lundi 15 décembre. En tant qu’organisation patronale, nous constatons que la grève n’apportera aucun bénéfice et nous souhaitons vous faire part de nos arguments afin que vous puissiez en convaincre votre entourage.
Les actions des syndicats arrivent tout doucement à leur apogée avec la journée d’action prévue le lundi 15 décembre. A cette occasion, les syndicats ambitionnent de totalement paralyser l’économie belge.

Ce 15 décembre, chacun prendra la responsabilité de choisir de travailler ou de partir en grève.  En tant qu’organisation patronale, nous constatons que la grève n’apportera aucun bénéfice et nous souhaitons vous faire part de  nos arguments afin que vous puissiez en convaincre votre entourage.
  1. Nous devrons tous travailler plus longtemps. Il ne s’agit pas d’une idée ou d’une proposition mais d’un fait établi si nous voulons conserver nos acquis : les pensions, une sécurité sociale étendue accessible à tous et un niveau de vie de qualité. Le gouvernement fédéral a, à bon escient, mis la prolongation de carrière à l’agenda de ses priorités politiques tout comme les gouvernements fédéraux précédents. L’Europe requiert également une prolongation de carrière en Belgique pour atteindre les objectifs 2020. Travailler plus longtemps n’est pas un simple souhait de l’Union mais une réelle nécessité.
  2. Le dialogue social est prioritaire. Nous devons mener une réflexion avec tous les partenaires afin de prendre des mesures pour accroître le taux d’emploi dans notre pays. Les piquets de grève et les routes barricadées n’ont jamais été des lieux propices pour atteindre des compromis réellement constructifs. Les partenaires sociaux doivent tous se mettre à table, en faisant fî des médias et des déclarations chocs, pour pouvoir élaborer des propositions pragmatiques qui privilégient l’intérêt collectif.
  3.  Un jour de grève porte atteinte à tous. Le travailleur ne reçoit pas de salaire, l’entreprise n’engrange pas de revenus et l’économie belge perd des millions d’euros de valeur ajoutée. De plus, notre image sur le plan international est fortement dégradée aux  yeux d’investisseurs potentiels.
Nos arguments ne pourront pas convaincre tout le monde, nous respectons également le droit de grève. Nous espérons que, ce 15 décembre, les travailleurs volontaires pourront se rendre au travail et ne seront pas empêchés par des tiers. Mettre le pays à l’arrêt fera sûrement son effet mais que se passera-t-il lorsque tout retombera après le 15 décembre ? Les partenaires devront tous ensemble dégager des solutions dans un climat serein.

Sustainable development
Pour mieux informer ses membres, essenscia aimerait lancer un groupe de travail sur les thèmes ‘sustainable development, resource efficiency, sustainability reporting’. Les objectifs de ce groupe de travail sont décrits ci-après.



Proposition des compétences du groupe de travail :
  • Détermination de la position sur les thèmes du développement durable, de l'efficacité des ressources, du modèle « closed loop », du LCA, …
  • Échange d'expertise sur les thèmes repris ci-dessus
  • Suivi de la politique relative à ces sujets
  • Diffusion des connaissances entre les membres
  • Soutien pour le rapport de développement durable essenscia
  • Échange d'expertise autour de la mise en forme de rapports de développement durable

Nous prévoyons d’organiser une réunion par trimestre.
Au cas où vous-même – ou un de vos collaborateurs – serait intéressé pour participer activement à ce groupe de travail, n’hésitez pas à me contacter. Saskia Walraedt, Senior Advisor Sustainable Development, +32 496 59 36 19 of swalraedt@essenscia.be

Une première réunion aura lieu le mardi 9 décembre à 9h30 dans les locaux de essenscia (salle Natural Resources – 2ème étage Nord).
Merci de confirmer votre participation à kv@essenscia.be.
Reach, CLP & Product policy
Steeds wijzigende wetgeving, nieuwe werknemers, … tonen de nood aan voor een aantal kwaliteitsvolle basisopleidingen over de verplichtingen die bij het op de markt brengen van chemische producten horen.
De basisvorming productbeleid is bedoeld als kennismaking met de verplichtingen en uitdagingen van REACH, CLP gevaarsindeling, de opmaak van het veiligheidsinformatieblad en transportwetgeving.
Begin 2015 wordt opnieuw een basisvorming productbeleid aangeboden.

Dit programma omvat vijf modules:
  1. Dinsdag 27 januari: Inleiding tot indeling en etikettering (CLP-GHS)
  2. Donderdag 5 februari: REACH voor nieuwe werknemers
  3. Donderdag 12 februari: REACH voor registranten
  4. Dinsdag 24 februari: Inhoud en opstellen van het veiligheidsinformatieblad (VIB) – 16 rubrieken
  5. Donderdag 5 maart: Transport van gevaarlijke goederen.
Voor meer details en inschrijving klik hier.
essenscia wallonie organise, en plus des Groupes d’échange d’expériences organisés périodiquement, un séminaire de mise à niveau concernant les principales obligations du Règlement Reach le 16 décembre prochain, avec le soutien de la Région wallonne. Ce séminaire s’adresse tant aux entreprises qui devront procéder à un enregistrement en juin 2018 (producteur ou importateur), qu’aux différents acteurs de la chaîne (utilisateur aval ou downstream user), sans oublier les collaborateurs nouvellement concernés par cette problématique.

PROGRAMME

Nous ferons le point au cours de cette demi-journée
sur les principales notions de Reach :

•  Les définitions (substances, mélanges, intermédiaires, articles, …)
•  L’enregistrement (pré-enregistrement, enregistrement tardif, Sief, lettre d’accès, soumission conjointe, …)
•  Les conséquences (autorisation, restriction, substances extrêmement préoccupantes, fiche de donnée de sécurité» étendue, …)
•  Les obligations et les bonnes pratiques en tant qu’utilisateur aval (réception et gestion des FDS, substances candidates, …) 
 
INFORMATIONS PRATIQUES

Mardi 16 décembre 2014

de 9h30 à 13h00
Hôtel Les Trois Clés,
Chaussée de Namur 17,
5030 Gembloux

La participation à cet événement est gratuite mais une inscription préalable est obligatoire. Cliquez ici pour vous inscrire avant le 19 décembre prochain.

Si vous souhaitez des informations complémentaires, veuillez contacter Thierry Vanmol : tvanmol@essenscia.be ou consultez la page www.essenscia.be/walrip.
Social policy
L’indice des prix à la consommation de novembre 2014 s'établit à 100,09 points contre 100,22 points en octobre 2014, soit une baisse de 0,13 point. Le taux d’inflation global en novembre 2014 par rapport à novembre 2013 s’élève à -0,11%. L’indice santé de novembre 2014 reste inchangé et s’élève à 100,28 points.

L’indice des prix à la consommation de novembre 2014 s'établit à 100,09 points contre 100,22 points en octobre 2014, soit une baisse de 0,13 point. Le taux d’inflation global en novembre 2014 par rapport à novembre 2013 s’élève à -0,11%. L’indice santé de novembre 2014 reste inchangé et s’élève à 100,28 points.

Information:
Igor Magdalenic, tél. 02 238 98 17, imagdalenic@essenscia.be
Nathalie De Vadder, tél. 02 238 97 33, ndevadder@essenscia.be
La moyenne des indices santé des quatre derniers mois, c'est-à-dire l'indice lissé servant à l'adaptation des salaires, atteint 100,19 points en novembre 2014.
essenscia met à la disposition de ses membres une prévision quant à la date de la prochaine indexation des rémunérations dans l'industrie chimique. Revue chaque mois, cette prévision paraît sur essenscia extranet.

La moyenne des indices santé des quatre derniers mois, c'est-à-dire l'indice lissé servant à l'adaptation des salaires, atteint 100,19 points en novembre 2014.
Les indices officiels du mois suivant seront disponibles le 23 décembre 2014 dès 14h, sur le répondeur du Service public fédéral Economie (numéro : 02 277 56 40) ou sur le site www.mineco.fgov.be.
Pour rappel, l’indice pivot du secteur chimique (100,23) ayant été atteint par l’indice lissé de janvier 2014, les rémunérations des ouvriers et des employés de l’industrie chimique ont connu une hausse de 2% à compter du 1er février 2014.
Les prochains indices pivots de l’industrie chimique sont fixés, en base 2013=100, à 102,23, 104,27 et 106,36. Les indices pivots sont les mêmes pour ouvriers et employés.
Le centre de compétence Politique économique de essenscia a élaboré un modèle mathématique étudiant l'évolution de l'index. essenscia met à la disposition de ses membres une prévision quant à la date de la prochaine indexation des rémunérations dans l'industrie chimique. Revue chaque mois, cette prévision paraît sur essenscia extranet (http://extranet.essenscia.be, issues: Social Policy – Social News / Social Database – Index and Salaries).

Informations :
Igor Magdalenic, tél. 02 238 98 17, imagdalenic@essenscia.be
Nathalie De Vadder, tél. 02 238 97 33, ndevadder@essenscia.be
News from our companies
BASF annonce un investissement majeur dans la technologie révolutionnaire du superabsorbant de son segment “hygiène”. BASF va investir jusqu’à 500 millions € dans les 2 à 3 prochaines années pour adapter les installations existantes aux nouvelles techniques de polymérisation « droplet ».
L’implémentation de cette nouvelle technologie souligne l’avance technologique de BASF et sa position dominante dans le marché des polymères superabsorbants.
Les polymères superabsorbants sont capables d’absorber des quantités extrêmement importantes de liquide par rapport à leur propre masse.  Ils sont les composants principaux des langes pour bébé, des produits d’incontinence et d’hygiène féminine.   Ces dix dernières années, les chercheurs de BASF ont travaillé intensivement pour développer une nouvelle technologie  et optimiser les procédés de production. BASF va lancer une nouvelle génération de polymères superabsorbants innovants sous la marque SAVIVATM. Le lancement est prévu en plusieurs étapes à partir de fin 2016.

“Afin de lancer cette découverte de manière rapide et efficace, BASF a développé une stratégie de rénovation.    BASF va agrandir et modifier des sites de production déjà existants afin de mettre le produit le plus rapidement possible sur le marché”, déclare Michael Heinz, membre du Conseil d’Administration, BASF SE. Dans le futur, les usines existantes produiront tant SAVIVATM que le produit actuel HySorb®.

La première vague de rénovation des sites de production démarre en Europe, suivie rapidement par l’Asie et l’Amérique.

Imerys in Willebroek is gespecialiseerd in de productie van unieke en zeer geleidende koolstof voor lithium-ion batterijen en polymeren. Koolstof profiteert van de sterke groei van beide markten. De nieuwe productielijn is onlangs succesvol in werking gesteld.
Naast de verdubbeling van de productie van koolstof in Willebroek start Imerys ook O&O-centrum op in Japan, gespecialiseerd in  milieuvriendelijke hoogperformante koolstoftoepassingen zoals oplaadbare batterijen, supercondensatoren en brandstofcellen. Imerys Graphite & Carbon is reeds aanwezig in Japan met een verkoopsteam gevestigd in Tokio en een productie-eenheid gelegen te Fuji.

Het O&O centrum zal de aanwezigheid van Imerys Graphite & Carbon in Azië-Pacific verder versterken, waar de productie van lithium-ion batterijen is gevestigd en waar het merendeel van de lithium-ion accutechnologie wordt ontwikkeld.
“Imerys is trots op deze belangrijke verwezenlijkingen, die haar innovatie- & investeringsstrategie gericht op snelgroeiende markten weerspiegelen. Zij vereisen dan ook uitgebreide technische kennis, voortdurende inspanningen tot vernieuwing en klantgericht vertrouwen” aldus Olivier Hautin, Vice-President van Imerys’ divisie Energy Solutions & Specialties. “De extra productielijn in Willebroek en het O&O centrum in Japan versterken ons vermogen om de belangrijkste uitdagingen van onze klanten (milieu-impact, technische betrouwbaarheid en kostendekking) aan te pakken.”

Over Imerys
Imerys transformeert een uniek aanbod van minerale reserves in functie van de beoogde toepassingen (chemische, mechanische én thermische weerbaarheid, geleidbaarheid, dekkracht, barrière-effect, etc.), die essentieel zijn voor de producten en productieprocessen van haar klanten. Of het nu gaat over minerale componenten, functionele additieven, afgewerkte producten of bij het op gang brengen van productieprocessen, Imerys’ oplossingen dragen steeds bij aan de kwaliteit van een groot aantal toepassingen van consumptiegoederen, industriële apparatuur of constructiematerialen.
Imerys Graphite & Carbon is wereldleider in hoogtechnologische en hoogperformante oplossingen op basis van gespecialiseerde grafiet en koolstof met verwerkingsbedrijven in Zwitserland, België, Canada, Japan en China evenals een grafietmijn in Canada. Imerys Graphite & Carbon heeft een sterke traditie en geschiedenis als koolstofproducent met een eerste fabricage-eenheid die opgericht werd in 1908. Gebruikmakend van een ervaren multi-nationaal team van meer dan 430 medewerkers produceert en verkoopt Imerys Graphite & Carbon een grote verscheidenheid van synthetische en natuurlijke grafietpoeders, geleidende koolstoffen en op water gebaseerde mengsels van constante hoge kwaliteit. Deze hoogperformante minerale specialiteiten hebben Imerys Graphite & Carbon een leidende positie opgeleverd in de technische toepassingsgebieden zoals mobiele energie, ‘engineering’ producten, additieven voor polymeren, smeermiddelen of metallurgische en vuurvaste producten.

www.imerys-graphite-and-carbon.com
News from our partners
Op 23 februari 2015 organiseert UC Leuven Limburg, in samenwerking met de KU Leuven en de Vlaamse Milieumaatschappij, een studiedag die handelt over de problematiek van farmaceutische stoffen in afval- en oppervlaktewater.
Op 23 februari 2015 organiseert UC Leuven Limburg, in samenwerking met de KU Leuven en de Vlaamse Milieumaatschappij, een studiedag die handelt over de problematiek van farmaceutische stoffen in afval- en oppervlaktewater.

In eerste instantie wordt een overzicht gegeven van de maatschappelijke actoren (zorginstellingen, farmaceutische industrie en communale waterzuivering) en hun positie ten opzichte van dit onderwerp. Hoe ervaren zij dit probleem en hoe staan ze tegenover de evoluties van de voorbije jaren.

In tweede instantie wordt het verhaal van de overheid gebracht. Hoe groot is het probleem? Welke effecten worden er waargenomen in het milieu? Welke regelgeving en vergunningen zijn van toepassing?

Doelgroep: milieucoördinatoren, onderzoekers, technologieleveranciers, beleidsmakers, leerkrachten en personen die begaan zijn met de waterproblematiek in Vlaanderen.

PROGRAMMA voormiddag
9.00 u: onthaal
9.20 u: verwelkoming
9.30 u: Bart De Greef van Pharma.be
Pharmaceuticals in the environment: the pharma industry proposal to address environmental concerns
10.10 u: Marjoleine Weemaes van Aquafin
Farmaceutische stoffen in het milieu: intercommunale waterzuivering
10.50 u: koffiepauze
11.00 u: Herman Devriese van UZ Leuven
Ziekenhuizen: afvalwater en afvalwaterbeheer
11.40 u: Thomas Scheers van UC Leuven-Limburg (FarWaPur)
Verwijdering van persistente stoffen uit farmaceutisch beladen afvalwater: evaluatie van behandelingstechnieken en residuele milieueffecten
12.20 u: broodjeslunch

PROGRAMMA namiddag
13.00 u: Sofie Van Volsem van VMM
Europees beleid gevaarlijke stoffen en implementatie in Vlaanderen.
13.40 u: Jurgen Meirlaen van VMM
Water Emission Inventory Planning Support System
14.20 u: koffiepauze
14.30 u: Kris Van Den Belt van VMM
Relevantie van medicijnen voor waterstromen
15.10 u: Casestudie 1
15.50 u: Casestudie 2
16.30 u: receptie

Praktische info

Inschrijven en facturatie: www.khleuven.be/afvalwaterzuivering

Kostprijs: €100,00
Gelieve in te schrijven voor 13 februari 2015.

Locatie: KU Leuven, Thermotechnisch Instituut, Kasteelpark Arenberg 41, 3001 Heverlee (Aula van de Tweede Hoofdwet)

2013 2014 2015 2016 2017